1939 - 20 ANNIVERSAIRE DE L'UNITE

Retour...

Vingt ans que la 22ème existe. Vingt ans, soit une génération de vie d'homme.

Vingt ans, cela ce fête et un comité est crée pour tout organiser. Nous avons grâce à Emile Hubert retrouvé dans les archives de feu son beau père, tous les documents qui se rapporte à l'organisation de cette fête.


Nous commencerons tout d'abord par ce qui est mentionné au dos de la lettre d'invitation destinée aux parents. Nous y retrouvons en effet ceux qui formaient le comité organisateur, c'est à dire les chefs en fonction cette année là et.... tenez vous bien, la preuve qu'il existait déjà à cette époque une section des anciens.


Le comité tel que décrit au dos de la lettre....

* Nous avons apporté un minimun de retouches au document ci-dessus ainsi qu'a ceux qui suivront pour leur préserver un maximum d'autenticité tout en augmentant leur lisibilité.

Nous avons là des éléments très importants.

Il est bien établi que le chef François Bourgom était toujours à la 22ème en 1939 en tant que chef d'unité.

Le commissaire Lambert faisait aussi partie de notre unité, que l'abbé Pierre Davignon dont le nom est rongé par la rouille sur ce document était Aumonier de troupe. Il sera arrété par les Allemands en septembre 1943 et mort en déportation.

Pierre Lenssens, chef de troupe mort en Allemagne..... A. Andrien chef de Clan et Léon Wegnez assistant de Clan. Ceux-ci ne feront pas partie de l'appel du CRAB de mai1940 puisque directement appelés sous les armes.

.... Il y avait déjà Edmond Vander Elst responsable des anciens, puisque - à notre grande surprise- nous ignorions l'existence avant guerre d'un groupement d'anciens. Nous avions toujours entendu et connu dans les années 1958, la formation de ce que tout un chacun croyait être le premier groupement d'Anciens sous l'égide de ce même Edmond Vander Elst.


Voici donc la preuve que déjà une section des Anciens existait à l'époque. On doit supposer qu'elle n'a pu se développer compte tenu de la guerre 40/45.

Ce fut aussi Edmond Vander Elst qui chapeautera la réalisation de ce vingtième anniversaire.

Lors de la première réunion du comité, il fut décidé que cette fête se tiendrait 2 dimanches en suivant. Il y aurait un banquet le premier dimanche et une exposition avec activités le deuxième.

Pour commencer, il fallait trouver une salle pour le banquet. La plus appropiée à l'époque fut celle se trouvant à la centrale des Jocistes, près de la gare du midi.

La demande fut envoyée et acceptée comme le montre le document ci-dessous.

Remarque : Le coût d'envoi d'une carte postale à l'époque s'élevait à 40c soit 0,01€

Mais revenons à la lettre envoyée aux parents qui défini le programme des festivités telle que le comité l'a élaboré.

Lettre aux parents :


A noter qu'un diner (banquet) coûtait à l'époque 13 francs belge soit en 0,3 € !!! et que cela devait aussi inclure le coût de location de la salle.

Voivi pour être complet le menu qui a été proposé :

Bien sûr, ce n'est pas un menu gastronomique mais n'oublions pas que nous sommes en 1939 et que l'on ne vivait pas aussi bien que maintenant. Nous sommes dans « la drole de guerre ».

Les invitations étant lancées, Edmond Vander Elst étant chargé d'enregistrer les participations.

Voici un exemple de réponse:

Bien sûr toutes n'étaient pas par écrit mais Edmond tenait la liste que voici :

Il doit exister une suite puisque Edmond a totalisé 95 participants soit une recette de 1235 Francs.(28€.... en l'an 2010, cela aurait couté plus de 4000€ )


Edmond Vander Elst créa la section des anciens qu'il présenta pour la première fois à l'occasion du banquet. Voici l'ébauche de son discours :




Ceci étant dit, les chefs avaient pour tâches de préparer la journée du 7 mai c'est à dire l'exposition, les activités avec la meute et la troupe alors que l'abbé Hermans et Edmond Vander Elst devaient préparer les invitations, les affiches et contacter les firmes afin d'obtenir des lots pour la tombola.

Voici les ébauches de cette préparation en commençant par la carte d'invitation pour le 7 mai.

....et le programme définitif du 2ème dimanche:

Pour la tombola, une quantité assez impressionante de firmes furent contactées.

Ce fut l'Abbé Hermans qui se chargea de les contacter. Il envoya plus de 80 lettres de demandes de participation sous la forme de lots pour la tombola. Sur 81 demandes, 29 firmes ont présenté des lots.

Ce serait trop long de présenter ici les réponses de ces firmes et nous ne reproduiront que l'une d'elle pour bien montrer l'esprit publicitaire à payer pour leur acceptation.

.... et l'enveloppe dont il fut question ;

Ce vingtième anniversaire fut une réssite, mais l'histoire ne nous dit pas comment évolua la section des anciens. La guerre de 40/45 a mis un terme provisoire au but poursuivi par Edmond Vander Elst. Ce n'est que plus tard en 1958 que le même Edmond Vander Elst relança le mouvemant, mais ceci sera exposé ultérieurement.

Retour...