Naissance de la 22ème Unité Scoute de Saint-Gilles.

Retour...

On a fêté en 2007 le 100ème anniversaire du Scoutisme. Tout avait donc débuté en 1907 en Angleterre lorsque Baden Powell expérimenta ses idées lors du fameux camp de Brownsea en août 1907.

Trois ans après est apparu le scoutisme en Belgique et la première sortie en uniforme eu lieu au parc de Woluwe en mai 1911,

Pour ce qui est de la 22ème Saint-Jean Berchmans, notre unité est née en 1919 juste après la première guerre mondiale. Il y a quelques années déjà que Marcel Haudestaine nous a relaté ses débuts à la 22ème dès 1920, voici ce qu'il écrivit:

« Je suis né à Saint-Gilles le 30 janvier 1908. Entré à la troupe St. Berchmans le dimanche 29 février 1920.

La troupe était dirigée par Monsieur l'abbé Jules DEPAUW, le Chef (master) Eddy STOUFFS et l'assistant Henri COOPMAN (mobilisé en 1940 au 4ème régiment des Grenadiers comme sous-lieutenant). J'y étais également, mais sergent.

Puis il y a eu l'assistant LAMBERT. Après, les chefs de peloton Victor WIJNS (aussi chef de la clique -tambour-) et Désiré LIGON ainsi que Pierre GALAND, chef de meute.

Mon premier chef de patrouille était Alphonse DE BOEDTS puis Désiré LIGON à qui j'ai succédé comme C.P. des Chevreuils.

J'ai participé aux camps suivants; Coxyde 1921-22-23, La Roche 1924, Florennes 1925 et Achel 1926

J'ai été chef de la clique (5 tambours et 7 clairons).

Il y avait les patrouilles des chats (C.P. Jean WIJNS)   les Castors (C.P. Jean OSCE) et les Chevaux (C.P. Antoine DEWILDE).

Enfin j'ai été nommé Assistant et Chef de Meute (26/11/1927).

François BOUGOM est devenu Master à un certain moment, tandis que que l(Aumônier étai l'Abbé VERDRONCKEN. Lorsque le Master BOURGOM a été nommé Chef de District, c'est mon frère Maurice qui fut Master.

En plus des patrouilles de Scouts, de la Meute, il y a eu également le Clan des Routiers (2 patrouilles). »

Grâce à notre regretté ami Haudestaine, nous savons que le premier local de la 22ème Unité se trouvait non pas rue du Tir mais à la rue d'Andenne au numéro 110. La preuve fut une photo au format carte postale,voir figure ci-dessous.


              Photo prise dans la cour du local en Aoùt 1920

Le local des scouts se trouvait donc bien jusqu'en 1922 à la  rue d'Andenne, avant d'être fixé définitivement à l'école des Frères Maristes, rue de Tir. (juste en dessous de l'ECAM)

 

1921 -1930  Premier panneau de l'histoire de la 22ème Saint-Jean Berchmans

En « A » Une photo au camp de Coxyde


Trois années de suite au même emplacement, y a t-il une raison? Sans doute que la majorité des jeunes préféraient la mer aux Ardennes


  A remarquer la mode de l'époque.... maillot couvrant tout le corps pour les plus grands, de plus, il ne devait pas faire chaud !

 

A droite, les chefs devant le monument dédié aux morts pour la patrie de 14-18.


    ( Photo Haudestaine )

En « B » Rassemblement de la troupe à l'institut de Saint-Gilles rue d'Andenne - 1922

 

En « C » Photo au camp à Braytines (France) 1922    

En « D » La clique en Foret de Soignes 1923                   A l'époque, la tenue des scouts était très règlementée et clique (Clairons et tambours) était courant. Sans doute que l'image de Baden Powell étant militaire de carrière est restée longtemps dans les moeurs du scoutisme.

En « E » Le camp de Laroche en Ardennes 1924    

En « F » Marcel HAUDESTAINE C.P. des Chevreuils 1926




En « G », Le camp de Florennes -1927



Toujours au camp de Florennes, l'appel      

 

En « H », Promesse des Louveteaux rue de Tir - 1928


 

En « I », La clique à la Procession Paroissiale – 1930

Photo prise au coin de la rue des Rhétoriques et de la place Morichar.

La coutume voulait que les scouts se trouvassent directement derrière les membres du clergé et des enfants de coeur, tambourinant pour attirer l'attention des fidèles. Plus tard, la clique n'existera plus et sera remplacée par une fanfare locale jouant les airs de messes chantés  par tous les gens du cortège.

 

En « J » Brevet d'Assistant « Scout Master » signé par le chef Corbisier (malheureusement effacé par le temps) – 1927

 

En « K » Extrait du  « Boy-Scout » organe des « Belgian Catholic Scouts » - 1924

 

Paul CHEMIN, un ancien de la 22ème avant de passer à l'unité de Ste. Alène dans les année 30 nous a fourni quelques renseignements complémentaires au sujet de cette période. Voici ce qu'il écrivit:

« .... Vous avez probablement remarqué que le premier des Chefs d'Unité de la 38ème ne portait pas ce titre à la 22ème. Cette fonction, cette charge était occupée par le Commissaire BOURGOM.

La 22ème était une entité avec un passé bien établi (j'y suis entré en 1925 et déjà elle avait une réputation à défendre et le faisait bien). La troupe Saint-Jean Berchmans avait son local dans les caves de l'école de Frères Maristes (rue du Tir).

L'aumônier était le vicaire de la paroisse de St. Gilles et deux adultes en assumaient la responsabilité envers la B.C.S. ( Belgian Catholic Scouts) devenue J.S.C. (Jeunesses Scoutes Catholiques, vous vous y retrouvez?)

Le premier était un professeur de...Gymnastique suédoise, donnant cour à la dite école. En plus des responsabilités locales, il assumait l'organisation et la vulgarisation de la partie éducation physique au District de Bruxelles, d'où son titre de Commissaire.

Le second, le Commissaire LAMBERT, nous fait rentrer dans la vie journalière, puisqu'il s'occupait, entre autres, de la partie logistique.... On le voyait aux camps dont il assurait l'intendance !

 

Voici ci-dessous un tableau reprenant les endroits de camp, Chefs de camp et Aumôniers.

Année

Endroit

Chef de camp

Aumônier

1921

Coxyde

Eddy Stouffs

Jules Depauw

1922

Coxyde

Eddy Stouffs

Jules Depauw

1923

Coxyde

Eddy Stouffs

Jules Depauw

1924

La Roche

François Bourgom

Verdroncken

1925

Florennes

François Bourgom

Verdroncken

1926

Achel

François Bourgom

Verdroncken

1927

Oignies

Maurice Haudestaine

Verdroncken

1928

Rochefort

Maurice Haudestaine

Verdroncken

1929

Ferrière

Maurice Haudestaine

Verdroncken

 

À confirmer, à compléter....