La 22ème et le Boy-Scout 1923/1926

Retour...

Le Boy-Scout     10 année n° 3     1 mars 1923



Troupe St-Jean Berchmans de St-Gilles.

Plus d’un scout a trouvé extraordinaire le peu de nouvelles de la troupe dans le « Boy-Scout ». Eh oui, mes chers scouts, mais c’est que vos C.P. ont beaucoup d’ouvrage avec votre satané master qui exige, oh ! avec beaucoup de bonté, des préparations détaillées de toutes les réunions de patrouille, etc., etc… Cela se comprend ; nous nous demandons vraiment ce que ce cher vicaire Depauw et ce bon master Bourgom feraient de leur soixante scouts sans l’aide de leur C.P.


source C.H.B.S.

Le Boy-Scout     10 année n° 11    1 novembre 1923


Troupe St-Jean Berchmans.

Camping du 7 au 21 août.

Pour ne pas perdre une bonne habitude, la troupe a fait son camping annuel à Coxyde, attirée par on ne sait quel mystérieux aimant, enfoui sans doute sous une villa délabrée, mais chérie et réconfortée par tous nos scouts. Des personnes cruelles nous ont assuré que ce serait la dernière fois que nous l’habiterions, mais notre optimisme nous oblige à ne pas y croire.

La mer, les dunes et le corned beef, mots mirifiques qui nous rappellent nos bains, nos cabrioles et notre faim de loup. Le corned beef surtout, préparé à des sauces dont le master seul avait le secret. Et quel secret, on aurait juré sur la tête de veau à la tortue ou à la vinaigrette. Et à la sauce tomate donc, Brillat-Savarin aurait léché et pourléché ses babines à plusieurs reprises en disant : «  Encore, encore ».

Notre grand jamborée, formidable compétition entre nos six patrouilles, eut un succès fou ; nous ne voulons pas citer ici nos records, ni les accordis, ni le succès obtenu par certaines pyramides dites « éléphantesque » ou « olefanterij » pour ceux qui parlent avec saveur le flamand de St-Gilles.

Enfin, le « clou » du camping fut certainement celui de notre nouvel assistant. Expliquons-nous. Notre camp fut éclairé à l’électricité ordinaire provenant d’une usine ou d’un moteur à explosion quelconque. Non, l’énergie vraiment scoute qui produisait le fluide magique était l’huile de pieds : un vélo, trois vitesses, celui de l’assistant, était monté sur un socle et actionnait une dynamo qui chargeait des accumulateurs et qui eux-mêmes éclairaient au moyen de lampes, bien entendu.

Les scouts faisaient la file pour pouvoir pédaler, et notre ingénieux directeur-prêtre avait le terrible embarras du choix, car tous nos scouts prétendent avoir des jambes dans le genre de celles de Sellier.

Et maintenant que le camping est passé à l’histoire, que faisons-nous ? Nous avons repris avec plus d’ardeur que jamais notre vie si profondément scoute ; nous travaillons avec ardeur à notre local, unique dans le monde scout, qui a l’allure si familiale de l’intérieur rustique et gai de ces cottages que l’on rencontre au bord de la mer.

Et pour finir, nous disons et répétons encore et toujours, unissant nos cris de joie aux « Dix mille » de Xénophon : « Thalassa », »Thalassa ». La mer. Vive la mer.

source C.H.B.S.

Le Boy-Scout         Avril 1925

 


Quelques louveteaux de la troupe St-Jean Berchmans de St-Gilles.

« Une Grande Ascension »





source C.H.B.S.

Le Boy-Scout août, septembre, octobre 1925


La belle troupe de St-Jean Berchmans campa à Couvin où elle fit l’admiration de la population.


source C.H.B.S.


Le Boy-Scout     Novembre 1925



COMMUNICATIONS OFFICIELLES DU COMITE EXECUTIF

Les nominations suivantes ont été ratifiées :

A la troupe St-Jean Berchmans :

S.M. : Hauderstain ; A.S.M. : P. Galand.

PENSEES A MEDITER:

Le scout doit marcher dans la vie comme un croisé. Il doit être le chevalier de Dieu. Le scout ne se résigne pas au sacrifice, il le veut. Il n’accepte pas les rudes missions, il les demandes. Il ne suit pas, il entraîne.

(Extrait du Message de Jacques D’Arnoux, auteur de Parole d’un revenant, aux routiers des S.d.F. du Havre)


Communication de l’Association des Scouts Catholiques Congolais.

Les troupes scouts du Congo prendront à l’avenir le titre de : Association des Scouts Catholiques Congolais, affiliés au B.C.S. Nous publierons dans notre prochain numéro la liste des troupes inscrites à ce jour.

source C.H.B.S.


Le Boy-Scout n° 9     1 mars 1926

dessin d’Hergé


LE SCOUT EST L’AMI DE TOUS.

(Quelques routiers de la troupe Saint-Jean-Berchmans).


source C.H.B.S.

Le Boy-Scout n° 10    1  décembre 1926


dessin d’Hergé


Souvenir du Jamborée du Val-Duchesse (Auderghem). – Le salut aux couleurs.


source C.H.B.S.

Retour...