La 22ème et le Boy-Scout 1930/1934

Retour...

Le Boy-Scout Belge 10 juin 1930




Le Concours de chant.

Vraiment, il faut croire que les Muses ont délaissé les scouts !...

Malgré le rappel paru dans le numéro de mars, aucun nouveau concurrent n’est venu s’adjoindre aux ardents qui avaient tenu à faire preuve d’esprit fédéral. Une exception toutefois : celle de Corbeau Solitaire, déclaré hors concours, dont le chant a rallié les suffrages du jury pour être proposé comme « Chant du Rally de Liége ». Nos lecteurs le trouveront ci-contre. Il rappellera à ceux qui furent du Jamboree de Birkenhead un air fameusement entraînant. Dans le couplet, une allusion discrète à l’air de Valeureux Liégeois sera tout à fait de saison pour le Jamboree de Liége.

Merci donc au Corbeau Solitaire. Merci également à tous ceux qui ont envoyé leur chanson. En voici le classement :

1er prix (cent francs) : Charles Sorel. 
2
e prix : Cerf Agile. 
3
e prix : T. Joret (du Clan des Roches, Liége). 
4
e prix : P. van der Goten (Troupe Sainte-Marie, Bruxelles).
5
e prix : Panthère Noir (XXIIe Bruxelles). 
6
e prix : Linon (XXe Bruxelles). 
7
e prix : A. Comhaire (XXXe Bruxelles).

source C.H.B.S.



Le Boy-Scout Belge mai 1931

Troupe St-Jean Berchmans (22°).

- Allo Allo. Enfin St-Gilles. Que se passe-t-il chez vous ? Vous n’êtes pas morts ? - Non, mon vieux et on travaille ferme. Juges-en.

La Meute. Les petits loups s’exercent les dents, la… langue et les oreilles sous le regard maternel de « Pie Bavarde » (En sait-elle des histoires !). Au local, à la cour, en campagne, ils chantent, ils jouent et se transforment à vue d’œil. Inutile de dire qu’a ce train-là, le recrutement devient une épidémie. Les loups de St-Joseph (24e) et de N.-D. du Sacré-Cœur (7e) ont franchement fraternisé avec eux au cours d’une mémorable visite.

La Troupe. C’est une ruche bourdonnante. Les Juniors en ont presque terminé avec la 2e classe ; les C.P. et les Seniors sont très avancés dans la 1e classe. Chaque patrouille est dotée d’un nouveau coin de patrouille et quel chic coin ! Elles ont choisi chacune une spécialité et elles mènent une vie intime concrétisée dans un cri, un chant, une danse. On se prépare au camp par l’étude du Woodcraft et de numéros de bivouacs. Ce qui n’empêche que les scouts de St-Benoît Labre et de St-Antoine de Padoue firent « suer » nos boys dans les jeux et les concours. Quelles belles journées ! Le clou de l’activité au cours des derniers trois mois, fut le voyage à Anvers des 11 et 12 avril. Trois vainqueurs des concours organisés le dimanche soir firent le voyage en avion d’Evere à Deurne, avec le Com. Prov. Bourgom. La troupe les acclama à la descente. Visite du port sur un remorqueur de la ville, du s/s « Léopoldville » du jardin zoologique, et des monuments. Ce fut inoubliable.

Le Clan. Les patrouilles et les cercles d’action, suivant la nouvelle réorganisation, orientent leurs travaux de façon à collaborer à l’élaboration des directives de l’Unité et à l’étude des questions que les chefs n’ont pas de loisir de mettre au point. La revue « Mon Curé, St-Pierre et… nous » donnée à l’occasion de la fête, honorée de la présence de M. Brifaut, Commissaire Fédéral, eut un franc succès et présenta des scènes de la vie scoute, qui emballèrent les spectateurs. Les « Compagnons » étudient les « conditions ». L’équipe des Coccinelles tout en se chamaillant, entame un travail de longue haleine : recueil de pièces, monologues, chants et numéros de bivouac pour la prochaine revue. Quant aux « vieux bonzes » (l’équipe des vieux bonzes, oui mon vieux) calfeutrés au coin du feu le jeudi soir, ils contemplent avec joie la vie, l’entrain, la bonne humeur de leurs jeunes frères et ruminent tout bas des projets d’avenir qui vont épater les plus incrédules.

Regard d’Aigle et Taupe Ailée.

source C.H.B.S.


Le Boy-Scout Belge juin 1931

«  Le Renard à hélice, le Kangourou volant et l’Aigle trimoteur (22e Bruxelles) à leur descente d’avion, lors de leur voyage Bruxelles-Anvers, récompense obtenue dans un concours inter-seniors ».


source C.H.B.S.



Le Boy-Scout Belge mai 1932

La promesse scoute

Sur mon honneur et avec la grâce de Dieu, je m’engage à faire de mon mieux pour remplir mes devoirs envers Dieu et l’Eglise catholique, le Roi et la Patrie, aider mon prochain en toutes circonstances, observer la loi du scout.


Les trois principes du scout

  1. Le scout est fier de sa foi et lui soumet toute sa vie.

  2. Le scout est patriote et bon citoyen.

  3. Le devoir du scout commence à la maison.

La loi du scout

  1. Le scout est loyal en tout et met son honneur à mériter confiance.

  2. Le scout remplit ses devoirs envers Dieu, l’Eglise catholique, le Roi et la Patrie, ses parents, ses chefs et ses subordonnés.

  3. Le scout est fait pour servir et sauver son prochain.

  4. Le scout est l’ami de tous et frère de tout autre scout.

  5. Le scout est courtois et chevaleresque.

  6. Le scout voit dans la nature l’œuvre de Dieu : il aime les plantes et les animaux.

  7. Le scout obéit sans réplique et ne fait rien à moitié.

  8. Le scout sourit et chante dans les difficultés.

  9. Le scout est économe et respecte le bien d’autrui.

  10. Le scout est pur dans ses pensées, ses paroles et ses actes.

dessins d’Hergé

source C.H.B.S.

Le Boy-Scout Belge février 1933

Troupe Saint-Jean Berchmans – 22me

MEUTE. Trente louveteaux pleins de joie, de santé et de piété, s’exercent, sous la conduite de Pie Bavarde, de devenir des chics types. Quatre sizeniers, épatants bloquent leur deuxième étoile car ils veulent passer leurs badges au prochain camp de sizeniers. Marabout Sentencieux, notre C.U., apprend aux loups de belles danses en vue de la fête de propagande d’avril.

TROUPE. Sous les yeux de Grand Castor, plus exubérant, plus entraîneur que jamais, les scouts, accomplissent mille prouesses. Il faudrait voir les dimanches au retour d’une de ces ballades sous un froid sec, l’état des genoux des tenderfeet : gerçures et égratignures ne se comptent plus. Et pourtant le sourire ne quitte pas les visages et si son apparition, le Chef se dépêche bien vite de lui faire relever « les coins ».

CLAN. Formé des chefs, ayant chacun sa responsabilité à la troupe, sous la paternelle et bienveillante protection du Marabout Sentencieux et du Marabout Agile, il se réunit pour délibérer de graves questions de troupe ou pour préparer, comme c’est le cas à présent, une grande fête de propagande, destinée à faire connaître et aimer notre troupe jusqu’en les recoins les plus sombres et les plus ignorés de Saint-Gilles.

PIE BAVARDE.


source C.H.B.S.


Le Boy-Scout Belge octobre 1934

Liste des camps.

       BRUXELLES-SUD.

        Vail. Comp. St Michel.                                             Maredsous (Troupe).                                                                                                                                                   Mt St Guibert (Meute).
        Chevaliers du Sacré-Cœur.                                        Tervuren..

        St Jean Berchmans.                                                 Stavelot.

        Carloo St Job.                                                           Ostémerée.
        St Pierre, Uccle.                                                        St Vith – Revogne.

        Ste Aléne..                                                                La Gleize.

source C.H.B.S.


Le Boy-Scout Belge novembre 1934

Pour que la Patrouille marche bien, il lui faut un minimum d’organisation, d’attributs qui en feront une Patrouille distincte d’une autre Patrouille. Pour te permettre de faire un rapide examen de conscience voici quelques points auxquels tu répondras au plus tôt :

TON TOTEM :

- Ta Patrouille a certainement un totem, il a été choisi comme s’adaptant le mieux à la mentalité et au caractère de tes Scouts. Ton totem figure sans aucun doute :

1) sur ton fanion : 2) sur le fronton de ton coin de Patrouille : 3) sur ton livre tally : 4) sur tous les documents de ta Patrouille : 5) sur ton matériel de Patrouille

Ce totem a été dessiné avec beaucoup de soin et colorié.


***

TON CRI DE PATROUILLE.


- Tu as recherché dans tes archives le cri de ton animal totem ; tu sais l’imiter à la perfection et ton premier soin est de l’apprendre aux nouvelles recrues qui viennent s’ajouter à ta Patrouille. Sans cela on n’est pas de la Patrouille.

***

TA COULEUR DE PATROUILLE.

- En rentrant dans ton coin de Patrouille, on distingue immédiatement quelles sont les couleurs de la Patrouille. Tous les Scouts portent le nœud d’épaule aux couleurs du totem – de jolies décorations rappellent avec insistance les couleurs susdites- et on utilise celles-ci chaque l’occasion s’en présente.

***

TON CHANT et TA DANSE de Patrouille.

- Tu serais vraiment un bien pauvre C.P. si tu n’avais depuis longtemps appris aux Scouts de la Patrouille un chant de Patrouille et une danse qui mettent l’entrain au feu de camp et épatent les autres Scouts de la troupe.

***

TON CONSEIL DE PATROUILLE se réunit sans aucun doute une fois par semaine pour discuter des intérêts et du programme à réaliser durant la semaine suivante. Tu as désigné un secrétaire qui note les décisions, un trésorier qui détient le trésor, et toi-même tu prends des notes afin de mettre en application toutes les décisions prises au cours de ton conseil de Patrouille.

***

TON ESPRIT DE PATROUILLE.

- Ce n’est pas un produit rare que tu tiens enfermé dans une bouteille, mais tu mènes ta Patrouille avec un tel entrain, tu connais si bien tes Scouts, que tu sens en toute occasion vibrer cet esprit de Patrouille.

On pourrait encore te parler :

de ton Coin de Patrouille qui est plus chic de tous, de tes réunions de Patrouilles qui sont pleines d’entrain, de tes sorties en Patrouille,

mais cela est trop long pour aujourd’hui, et si cet examen de conscience t’intéresse, nous continuerons dans un prochain numéro de la revue. Mais nous voudrions que tu nous écrives si cela t’intéresse. Profite de l’occasion pour nous demander ce que TOI, tu voudrais voir dans la nouvelle revue.

ECRIRE : Rédaction LE BOY-SCOUT BELGE, 167, rue Royale, Bruxelles.

***

source C.H.B.S.

Retour...